http://www.babelio.com/couv/3564_166965.pjpeg

La Dame sans terre, tome 1 : Les chemins de la bête, Andréa H.Japp, éditions Le Livre de poche, 2007, 360 pages

Genre : récit historique

Thèmes : hérésie, inquisition, destin de femme, secrets, complots, religion

L'auteur en quelques mots ...

http://www.zonelivre.fr/blog/wp-content/uploads/auteur/japp_andrea.jpg

Née en 1957 à Paris, Andréa H Japp, de son vrai nom Lionelle Nugon-Baudon,  est scientifique et auteur de romans policiers et récits historiques. Traductrice des romans de Patricia Cornwell qui mettent en scène Kay Scarpetta, elle exerce parallèlement le métier de toxicologue. Chercheuse réputée , elle est experte auprès de la NASA.

La Dame sans terre est une série de quatre tomes parus entre 2007 et 2008

L'histoire :

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/c/c9/Siegel_Tempelritter.jpg/200px-Siegel_Tempelritter.jpg

1294. Alors que la famine décime peu à peu la population du Perche, Agnès de Souarcy, jeune veuve de 16 ans, mère de la jeune Mathilde, ne parvient plus à nourrir sa maisonnée. "Souarcy en Perche avait enterré un tiers de ses paysans dans une fosse commune creusée à la hâte à l'extérieur du hameau de peur que l'épidémie de colique purulente ne se propage aux fantômes encore debout." Démunie, elle décide, accompagnée de sa fidèle suivante Sybille,enceinte,  de mettre fin à ses jours en la sainte église glacée par l'hiver. Mais le destin en décide autrement et c'est Gisèle, la nourrice ,qui sauve sa maitresse d'une mort certaine.

1304. Agnès de Souarcy a reçu de son demi-frère Eudes une servante, Mabile, qui l'espionne plus qu'elle ne la sert. Ce frère incestueux, à l'esprit lubrique, la comble de cadeaux, espérant qu'elle rejoigne son domaine avec sa fille, mathilde, âgée de onze ans. Mais un petit protecteur veille en la personne de Clément, fils de la défunte Sybille. Dévoué corps et âme à sa maitresse, il sera le premier à découvrir le corps de ce moine messager, défiguré par ... une bête ? C'est que la période est trouble. La France est déchirée par la rivalité entre Philippe le Bel, l'Eglise et l'ordre des Templiers dont la puissance effraie. Mais le monstre n'étant pas celui qu'on croit prendra ici le visage d'un inquisiteur au doux visage.

En vrac et au fil des pages ...

http://cdn-maison-deco.ladmedia.fr/var/deco/storage/images/maisondeco/reportages/escapade/decouverte-d-une-region-le-perche/1224536-1-fre-FR/Decouverte-d-une-region-Le-Perche.jpg

La tétralogie d'Andréa Japp est haletante et passionnante, aussi ai-je hâte de lire le tome 2. Le premier tome dévoré, le lecteur a hâte de savoir ce que va devenir la jeune Agnès de Souarcy, aux mains de Nicolas Florin, inquisiteur de charme. Car le démon prend ici les traits d'un homme séduisant qui efrraie en même temps qu'il fascine. Les personnages sont ainsi bien campés dans leur personnalité et se complètent pour dresser le tableau d'une époque trouble où l'inquisition fait son oeuvre. On objectera peut-être que les protagonistes sont un peu stéréotypés - la jeune femme qui éveille la passion autour d'elle, l'amoureux courtois, le monstre enchanteur, l'enfant qui guide sa Dame... Cependant l'on reconnait là les éléments même du merveilleux moyenâgeux, liés à une intrigue historique qui a soulevé des passions : l'hérésie.

le récit prend les allures d'un roman policier lorsque débute l'enquête de Francesco de Leone suivant les traces de la bête et protégeant des écrits qui pourraient se révéler dangereux dans des mains expertes. Le lecteur est transporté dans le Perche et vit au rythme des interrogations, des craintes des habitants du domaine des Souarcy, mais aussi de leur vie quotidienne .Parallèlement la chevauchée de Francesco de Leone et l'avancée de Nicolas de Florin, créaient une tension dramatique, ponctuée de suspens, qui rend le récit palpitant.

Bien évidemment l'intrigue tourne autour du livre, de l'écrit. Des moines messagers sont assassinés, une bibliothèque cachée renferme de dangereuses révélations. Les ingrédients sont là pour emporter le lecteur, même si les ficelles de cette série sont connues et emploient au merveilleux moyenâgeux, à la légende des Templiers... Cependant l'écriture est fluide , le lexique ne contrarie en rien l'écriture et les notes de bas de pages sont presque inutiles pour qui est féru de ce type de récit.

A découvrir.

abc 2014

Retour à l'accueil